mardi 10 février 2009

France3 : Quand on est Noir, on est célèbre si on fait du sport ou de la chanson

Alors que je préparais la cuisine hier soir, et en fond sonore, y avait Question pour un champion. Bon… le décors est planté.

Arrivé à la partie des questionnaires, Julien Lepers propose donc à la première candidate de choisir un des quatre questionnaire ; mon attention est complètement happée lorsque j’entends que la candidate choisit « les Afro-Américains célèbres ». Ni une, ni deux je laisse mon économe et mes légumes sur ma planche et me précipite dans la pièce abritant la télé.
Suit la présentation de la candidate, en première année de pharmacie, et le lancement du questionnaire.Je suis fébrile, repasse mes classiques dans ma tête pour épater mes amis.
Première question sur l’acteur de Docteur Doolittle : haussement de sourcils de la candidate qui annonce la réponse Eddie Murphy. Eddie Murphy ! Ce que le cinéma américain a produit de plus avilissant et dévalorisant depuis Crissy dans Autant en Emporte le Vent !!! Le questionnaire commence mal.
Et là, s’enchaîne les Michael Jordan, James Brown, Michael Jackson, Hale Berry… Voui, voui, voui. Vous ne rêvez pas.

A l’heure où un président afro-américain officie à la Maison Blanche, France3 et Julien Lepers ne trouve comme « Afro-Américains célèbres » que des chanteurs, acteurs ou sportifs. Pas un « Black Panther Party », ou un « Malcolm Little, dit Malcolm X » ; pas de question sur l'inventeur du beurre de cacahuète, James Washington Carver ou sur la poétesse Maya Angelou ; pas même une question sur l’origine d’Obama ou une question sur le révérend Martin Luther King !!!
France3 et Lepers utilisent le plus ancien des procédés racistes qui consistent à cantonner les Noirs à leurs compétences physiques et artistiques (indéniables dans ces cas-là par ailleurs). Et le pire, c’est qu’ils ne s’en sont peut-être même pas rendu compte.

Honteux !!

1 commentaire:

regis.dubois a dit…

Ouais bien vu Melvin. Le truc c'est qu'il faudrait faire continuellement ce travail de déconstruction du discours des médias pour montrer son fonctionnement idéologique (et raciste, impérialiste, capitaliste...). Y'a du boulot! (d'autant qu'on fait pas vraiment le poids face au bombardement d'images journalières). C'est un travail de longue haleine - merci pour ton site.